Guide de l'annonceur Native Ad

Article sponsorisé vs publi-rédactionnel : le match

, 13 mars 2018

Avec le native advertising, la publicité s’invite au cœur du contenu éditorial. Aux USA, 90 % des éditeurs en ligne pratiquent cette forme de publicité, et la tendance est la même en France. Deux formats phares existent, mais ils sont souvent confondus. Découvrez la différence fondamentale entre publi-rédactionnel et article sponsorisé, ainsi que leurs atouts respectifs.

Publi-rédactionnel : le précurseur de la publicité native

Les webmarketeurs n’ont pas inventé le publi-rédactionnel. Depuis longtemps on le retrouvait dans les pages des magazines, sous la forme de reportage d’une page à la gloire d’une marque ou d’un produit, mimant sur la forme la maquette du magazine. Finalement, le publi-rédactionnel était l’ancêtre du native advertising !

Le publi-communiqué a fait les beaux jours de la presse papier, en particulier les magazines féminins. (Crédit photo : Charisse Kenion, Unsplash)

Rien d’étonnant que ce format ait survécu à la révolution internet. Comme sur presse papier, l’auteur de cet article en ligne n’est autre que la marque elle-même. C’est donc une publicité partiellement native, car la ligne éditoriale du support est rarement respectée et le contenu n’apparaît plus si natif. Le langage est en effet généralement assez formaté, comme pourrait l’être celui d’un communiqué de presse.

Article sponsorisé : laisser faire le blogueur

La principale différence de l’article sponsorisé tient dans son auteur. Contrairement au publi-rédactionnel, ce n’est pas la marque qui rédige l’article, mais bien le rédacteur du blog ou site sur lequel il est diffusé.

L’article sponsorisé est rédigé directement par le blogueur lui-même. Celui-ci est donc rémunéré pour sa rédaction et la visibilité offerte sur son site. (Crédit photo : Pixabay, Pexels)

Le contenu ainsi créé gagne en authenticité et promet de mieux résonner auprès de l’audience du site. À l’annonceur donc de jouer le jeu et de faire confiance au savoir-faire du blogueur. Cela ne doit pas l’empêcher de fournir un brief précis et de pouvoir formuler des feedbacks si nécessaire avant diffusion. Pour le reste, replongez-vous dans notre billet dédié : « Article sponsorisé : pourquoi et comment y avoir recours ».

Quel choix pour les annonceurs ?

Le publi-rédactionnel est un format adapté pour les marques souhaitant verrouiller leur communication, dans des secteurs stratégiques comme le nucléaire, l’armement ou encore l’industrie pharmaceutique. Il peut aussi être adapté aux entreprises opérant sur une niche telle – par exemple : les portillons automatiques– qu’il est difficile pour elles de conquérir la moindre couverture média ou de laisser un blogueur écrire sur le sujet, tant celui-ci ne sera pas forcément qualifié pour couvrir les spécificités du produit.

Dans tous les autres cas, l’article sponsorisé apparaît comme un choix plus judicieux. En effet, il s’insère mieux dans la ligne éditoriale du site, et la caution de son auteur rassure davantage l’audience du site. Il est cependant plus coûteux que le publi-rédactionnel, car en plus de la visibilité sur le site, l’annonceur s’offre aussi les services du rédacteur du même site. Le blogueur devient un véritable acteur de la campagne. S’il en est l’auteur, il est ainsi plus probable qu’il partage l’article sur ses propres réseaux sociaux, lui offrant de fait une meilleure visibilité.

Les blogueurs ont construit leur succès sur leur capacité à créer un contenu original et engageant. Profitez de leur talent ! (Crédit photo : Bruce Mars, Pexels)

Vous pourriez être positivement surpris par l’angle original qu’adoptera la blogueur, ou la créativité dont il fera preuve. Ces partis pris originaux peuvent ensuite être repris pour votre propre communication de marque, s’ils vous ont séduit.

À vous de jouer ! getfluence.com est la plateforme idéale pour entrer en relation avec les médias les plus influents dans votre domaine, et les faire couvrir votre prochain lancement.

Derniers articles